Kaïsha tome 1 | Un livre, des mots
Chroniques

Kaïsha, tome 1: L’enfant des trois mondes

Élisabeth Camirand         Éditions AdA

Sorti en: mai 2015          496 pages

Quatrième de couverture:

Kaïsha n’a que 13 ans lorsqu’elle apprend qu’elle est une enfant des deux mondes.  Née d’un amour interdit, elle est condamnée à être rejetée et méprisée par tous  Résolue à découvrir la vérité sur ses origines, elle s’embarque dans un voyage qui la mènera jusqu’aux confins de la Terre.  Un voyage qui changera son destin, mais aussi celui du monde.

 

Mon avis:

J’ai acheté ce livre l’an passé le 12 août.  Oui, oui, ce livre est resté pendant un an dans ma bibliothèque, attendant calmement son heure.  À ma défense, j’en ai acheté beaucoup depuis ce jour et encore un certain nombre attend patiemment que je daigne leur accorder mon temps…

J’ai lu et entendu de nombreux commentaires (tous excellents) sur cette série, alors je me devais de faire le saut dans les mondes de Kaïsha.  Fidèle à moi-même, j’ai regardé la couverture, et j’adore!  On voit très bien les cinq mondes avec Kaïsha au premier plan.  Comme si les endroits étaient un choix pour elle! Honnêtement, l’univers mis en place par l’auteure est juste…  wow!

Au tout début, une légende, l’explication des cinq mondes.  Déjà, on voit la richesse du texte.  Ensuite, viens la rencontre avec une femme, Kaïley, la mère de Kaïsha.  On entre chez le peuple de la Forêt avec elle, on voit ce qu’elle voit tant les descriptions sont bien écrites.  Nombreuses oui, mais sans alourdir le texte.   J’étais déjà charmée par le récit!

Par la suite, on découvre le premier monde et on y rencontre ses habitants.  Espérance, connue aussi comme la Cueilleuse d’enfants, est une femme tout à fait charmante.  Douce et aimante, elle recueille les petits abandonnés pour les élever comme ses propres enfants.  C’est en parlant avec l’un d’entre eux d’ailleurs que cette phrase m’a accroché: «Ce que tu dois retenir, […], c’est que nous sommes tous des humains, peu importe de quel monde nous venons.  Ne cultive pas la haine de celui que tu ne connais pas.» (p.8) Non mais wow!  Quel beau message véhiculé ici!  Ça a encore contribué à me faire aimer le livre!

Pour continuer…

Non seulement, il y a tout ce que j’ai dis plus haut, mais en plus, je n’ai pas senti qu’il y avait des longueurs durant ces 496 pages!  On tourne les pages ( non pas à une vitesse folle, car il y a beaucoup de mots à lire quand même!) assez rapidement car il y a plusieurs choses qui arrivent à Kaïsha et on veut absolument savoir comment elle va réagir, s’en sortir.

Vraiment un très bon départ pour cette série!

Comme j’ai lu ce livre avant le 12 août, il est certain que je mettrai le tome 2 sur ma liste de livres à acheter cette journée-là!  Et cette fois-ci, je suis certaine que ça ne prendra pas un an avant de le lire!

5/5 J’ai adoré!  Un coup de coeur! ♥

Série à compléter: 1/4

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.