Notes noires | Un livre, des mots
Chroniques

Notes noires

Pam Godwin                  Éditions: Hugo & Cie

Sorti en : avril 2017             516 pages

Quatrième de couverture:

Émeric Marceaux est un célèbre pianiste qui enseigne avec ferveur et fermeté à de jeunes élèves triées sur le volet.  Autoritaire, raffiné, secret, directif, insaisissable et dur, il envoûte ses élèves, toutes amoureuses de lui.

L’une d’elles, Ivory Westbrook, a intrigué le maître qui la choisie pour en faire son oeuvre érotique malgré l’interdit qui pèse sur leur passion.  Souple et solide, réfléchie et naïve, douce et réceptive, Ivory porte les stigmates des abus qu’elle a subis et dont son maître veut la débarrasser en la poussant toujours plus loin sur les chemins du plaisir.

Mon avis:

Ayant étudié le piano au cégep et à l’université, et après avoir donné de nombreux cours de piano, il va sans dire que cet instrument est très cher à mes yeux.  Tout ce qui se rapporte au piano est digne d’intérêt.  C’est ce qui est arrivé avec ce livre.  La pianiste et son instrument sur la page couverture ont capté mon attention, le titre est accrocheur et fait une belle référence aux notes noires du piano, mais apporte aussi un second degré…  une histoire sombre, inquiétante?  Je n’ai même pas lu le résumé pour le savoir, je tenais à avoir une surprise totale!

Et pour une surprise, j’en ai eu une!  J’étais loin de m’imaginer une passion dévorante entre un prof et son étudiante.  On s’entend que ce n’est pas commun comme situation, ni très encouragé!

L’histoire valse tantôt du point de vue d’Ivory, tantôt du point de vue d’Émeric.  Mais ce que j’ai aimé, c’est que lorsqu’on arrive dans la peau de l’autre personnage, le récit continue là où elle s’était arrêtée dans les yeux du premier.  Cela donne une belle continuité sans nous mélanger.

La musicienne en moi a vraiment apprécié les références musicales lorsque Ivory ou Émeric joue au piano. À chaque pièce jouée, le titre était nommé.  Je me suis fait un plaisir d’écouter les oeuvres musicales en même temps que je lisais les passages.  Cela donne une autre dimension à la lecture.  On peut mieux ressentir les émotions, et arriver à comprendre comment va celui ou celle qui joue.  Je vous conseille fortement d’écouter ces pièces en même temps.

3.5/5  J’ai bien aimé

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.